• 20 23 72 59 / 20 22 49 13
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Toutes nos actualités

Atelier de concertation des différents acteurs intervenant dans la Réduction des Risques auprès des usagers de drogues injectables au Mali

Ce lundi 29 juin 2020, s’est tenu un atelier de concertation des différents acteurs intervenant dans la RdR auprès des UDI au Mali organisé

par ARCAD Santé PLUS sous financement du Fonds mondial, avec la collaboration de l’association Paroles Autour de la Santé (PAS) et le Soutien de l’Office Central des Stupéfiants (OCS). Cette activité s’est tenue dans le sillage de la célébration du 26 juin, Journée internationale contre l’abus et le trafic de drogues, que les acteurs communautaires placent sous le signe de l’accompagnement et de la prévention des risques en échos au slogan de l’International Drug Policy Consortium (IDPC) « support don’t punish ».

Les ONG Organisation pour Réflexion, la Formation et l’Education à la Démocratie et au Développement (ORFED), PAS, Association Kénédougou Solidarité (AKS), ARCAD Santé PLUS, SOS Hépatites et le Réseau National des Populations Clés (RENAPOC) ont partagé leur différentes expériences en matière d’interventions de RdR auprès des UDI, de sensibilisation des forces de l’Ordre et des leaders religieux pour la création d’un environnement ou encore de plaidoyer auprès des décideurs de la Santé, de la Justice et des députés de l’Assemblée Nationale.

L’Association pour la Récupération et la Réinsertion des Usagers de Drogue, association communautaire d’usagers de drogues a activement pris part aux débats, notamment en ce qui concerne la structuration de la communauté en associations et réseaux capables de peser au sein des instances de lutte contre le VIH ou d’accompagner l’OCS dans sa mission de prévention. La Cellule sectorielle de Lutte contre le SIDA du Ministère de la Santé a également participéà cette journée de concertation dans le cadre de l’élargissement de ses missions à la lutte contre la tuberculose et les hépatites virales, pathologies dont les UDI sont populations clés au même titre que le VIH.  

Partant du domaine de compétences de chaque structure présente, les intervenants ont travailléà une cartographie exhaustive des acteurs et des interventions auprès des UDI au Mali et discuté des grands chantiers pour la création d’un cadre médical et légal en faveur de la RdR (TSO, Seringue, CEPIA) dans le cadre d’une politique des drogues au Mali.

Il a également été question du cadre juridique. La loi malienne ne prévoit pas d’activités de RdR et ne protège pas les intervenants en prévention auprès des UDI. La loi type sur les drogues pour l’Afrique de L’Ouest (2018) sera un outil essentiel pour la réformer. 

Enfin, cet atelier a permis la création d’un cadre formel de partenariat à l’échelle de la SC malienne pour la promotion de la RdR au Mali. Ce cadre devra inclure, à terme, les associations de promotion et de défense des droits de l’homme pour fédérer tous les efforts et toutes les énergies.


Suivez-nous sur facebook

Nos vidéos Récentes

RESTEZ INFORMé

Retrouvez les actualités d’ARCAD SANTE PLUS et de ses partenaires directement dans votre boite mail

 

ARCAD SANTE PLUS

Prévention et soins

Appui technique

Plaidoyer

Associations partenaires

Médiathèque

Liens utiles

Nous suivre

© 2021 ARCAD SANTE PLUS. Tous droits reservés.
frFRenEN